Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

j'ai un p'tit coup de blues sans y penser
ce n'est pas grave ça va passer
demain je vais me déhancher le cou finalement
ça va me faire un bien fou
si j' ai mal au pied
je sautillerai sur l'autre
si j'ai mal aux yeux
je les couvrirai d'une capeline ombragée
si j'ai mal aux genoux
je les rognerai un peu
avec les marteaux de mes pieds
Ah! AH! AH!
si j'ai les doigts de pied en marteau
tu as la bouche pleine de merde
si je n'ai pas le droit de m'exprimer
tu es un ignare plein d'amertume
de rancune
tu finiras comme un idiot
j'en connais des vieux aigris
qui n'ont même pas de mal à faire pipi
j'en connais de vieilles folles
qui n'ont que rages à offrir
ce ne sont pas toujours ceux qu'on croit
qui finissent tout seuls comme des rats
on m'a téléphoné de très loin
vous ne connaissez personne qui voudrait la récupérer
Non merci moi j'ai déjà donné
tout ça ne m'intéresse plus
il me reste encore assez d'années
pour m'envoyer sur la lune
pas sur mars mais sur un ours
j'en sucerai le poil et les bourses
OH!
Si c'est rigolo!
c'est osé mais c'est humain
Lui ne sait pas elle les dévore
Elle ne sait pas lui les dévore
Ils ne s 'aiment pas
Ils décolorent
Ils grisaillent de cire perdue
Ils bataillent c'est peine perdue
Ils n'ont pas tant de peine
que de colère
Ils ont à peine aimé qu'ils débarrassent
Ils ont à peine bossé qu'ils s'en vantent
Les vampires
ce sont des enfants jamais contents
Ils jalousent sans fin
Ils malentendent
Ils se vantent
Ils crèvent de peur
Ils humilient
Cacher leurs vides intérieurs
Ils sacrifient
les autres les autres
Au pied de leurs infortunes
de leurs fortunes
qu'importe!
Ils se reconnaissent et s'évitent
ne se supportent pas
Ils se rêvent en super-héros
En guides en maîtres en maîtres-chanteurs
Ils ont froid peut-être
Ils n'ont pas reçu ou n'ont pas su garder
je ne sais pas
personne ne trouve grâce à leurs yeux
personne
ils sont des chiens qui vous attachent
Ils vous mettent un collier
Une laisse un panier d'osier
remplis, remplis!
je ne sais pas faire
en souffrent-ils
le savent-ils
ils sont les seuls à pouvoir en sortir
j'en connais qui font des efforts
je le sais par d'autres
j'en connais tant qui font mordent
aux autres la poussière
nous sommes bien placés dans nos métiers
si tu sais et que tu ne les agresses pas
il se passe des choses
ce n'est pas facile
ça ne tient à pas grand-chose
un sourire complice parfois
un je ne suis pas dupe
il y a des trêves
des vous m'avez compris
vous me faites rire
vous m'avez compris
et n'avez pas peur
il y a des fatigues
des coups de blues
les coups de blues ça va vient
c'est pour tout le monde
ça va ça vient
ça s'écroule sous une onde

Un vieil homme m'a tourné autour un jour

Après votre travail je vous offre un café

Si je l'aime et je la bats

ma mère m'a abandonné

j'ai fait la guerre

Il portait toujours un beau costume

Elle gisait sur le sol

Toute tordue hagarde et en chemise de nuit