Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Là, venir

Esquisses

J'aime les arbres et les champs de blé qui ondulent sous la houle de l'été même sans un souffle de vent avéré et si vous ne les voyez-pas, c'est peut-être que ça ne vous intéresse-pas, pourtant les blés nous indiquent le sens de la vie, la vie ondule sous les coups et les braves, jamais elle ne cède sauf sous le poison des assassins. Il faut trouver les grains à empêcher ces gens-là, des graines de futur et du présent, des graines comme des mots, des mots sans rature et omniprésents...

J'aime oui le mot sans contrainte, libre et débarrassé, même plein d'embarras, j'aime la rime qui vient toute seule sans y penser ou qui s 'accroche comme une bouée de sauvetage, une ancre marine, la suite d'un voyage, j'aime le texte sincère et épris, celui qui ne triche pas et qui écrit même ses étourdis, j'aime la vie, le texte et la vie du texte, j'aime l'homme et ses ombrages, l'homme et la femme, j'aime les êtres qui s'encouragent...

J'aime la vie et ses marées, calmes ou impétueuses, le bruit du sable sous mes souliers, son grain sur ma peau, la faim du vent qui entre par mes oreilles, l'odeur du temps qui m'emplit les narines et me retourner sur le passé, avec un sourire et sans regrets, si je ne suis pas allée bien loin, j'ai fait plus de voyages que vous parfois avec seulement du papier et mes stylos...

Tag(s) : #pauséie