Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L’homme que j’aime porte son coeur dans son cerveau

Me l’offre sous chaque once de sa peau

Sur son crâne

De grands chevaux blancs

Ses yeux

De petits poissons étincelants

Son nez

Deux coques frémissantes

Sa bouche

Une baie souriante

Cernée d’herbes cendrées et rases

Ses épaules

Deux collines dorées

Son poitrail une falaise herbue

Son dos une forteresse

Ses bras des mats chantants

Ses mains des palourdes découvertes

Son ventre une île accueillante

Ses hanches les coques d’un trimaran

Son sexe un hippocampe charnu

Ses jambes deux ancres solides

L’homme que j’aime sent la terre

La mer et le cigarillo

Le ruisseau le vent et le fabliau

Le melon la tomate et le basilic

Le roquefort la tome et la rosée

Son parfum est d’ambre

Doux et sucré

Il m’embarque

M’enveloppe

Me happe et me libère

Me fait voyager

Des racines de l’arbre aux torrents de l’amour

L’homme que j’aime est l’homme qui m’aime

Il n’est ni grand

Ni riche

Il naît si chant

Sans triche

Généreux tendre drôle et insatiable

Nous sommes des enfants

Jeunes seniors rhumatisants

L’amour guérit nos muscles

Nos blessures

Nos volontés

L’amour nous hisse

Au delà des monstruosités

L’amour fait jaillir

Des bouquets de joies

Des flots des abîmés

Pour ceux qui s ‘aiment

Ni tabous ni gêne

Ni dégoût ni haine

Tendresses

Fusions éclairées

Tag(s) : #Amour - érotisme