Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les jeunes médecins se poseraient la question, tant mieux !

 

https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2017/09/04/sexistes-les-etudes-de-medecine-les-internes-lancent-une-enquete_849934

 

Sexiste et parfois discriminatoire

Exemples pour ce qui me concerne :

25 ans

-Je ne vois pas l'intérêt de vous faire passer un scanner, les femmes, ça se plaint pour pas grand-chose

-J'insiste...

-Hernies discales, j'avoue que je n'y croyais pas.

°

28 ans

-Une femme enceinte  grossit trop, quand-bien même elle attendrait des jumeaux ou jumelles. Au régime ! café noir et biscottes sans beurre.  Et allaitez ! ça n'abîme pas les seins et c'est important. Buvez de la bière !

Un autre : elle perd du poids, nourrissez-la ! (Ouf...)

Après l'accouchement, le même qui vantait tant l'allaitement.

-Vos seins ont maigri, normal, c'est la ptose...

29 ans, suite à inflammation, brûlures et douleurs suite à une épisiotomie, et résolu plus tard

-Vous avez des problèmes dans votre vie Madame en ce moment ?

40 ans, chez un rhumatologue émérite, suite à des lumbagos et des sciatiques à répétition

-Vous avez un dos de vieux, c'est le mal du siècle, au Moyen-âge, vous seriez morte d'une rage de dents.

 50 ans, chez une rhumatologue non émérite

- Ne me manipulez pas Madame, vous êtes encore souple. Cessez de simuler ! Vous  faîtes quoi dans la vie ? Vous êtes divorcée depuis quand ? Tout s'explique " feignasse ". Vous cherchez à vous faire arrêter.

 - Non, je souffre (AAAAAAAAH ! etc)

54 ans

-Un IRM ? pourquoi faire. Ce sont des TMS dus à votre travail.

54 ans

-Vous souffrez de dépression sévère et n'avez plus un muscle, VALIUM !

Un autre médecin et psychiatre, PROZAC !

-Bonjour Monsieur, j'aimerais un autre traitement, je ne supporte pas le prozac  (et veux devenir bûcheronne même, sous prozac)

-Si vous récusez mes traitements, prenez la porte Madame !

-Je la prends de suite Monsieur et m'en sens toute ragaillardie !

Une psy du travail :

- Vous devez avoir mal au ventre, je vais vous hypnotiser.

-Pas la peine Madame, je m'en charge et n'ai jamais mal au ventre.

Et j'en zappe pas mal des souvenirs de ce genre, et je viens d'apprendre que, selon certains médecins, les femmes, d'un point de vue physiologique, ne sauraient évacuer leurs , comment dire, émergences nasales et bronchitiques... Et que, si elle y arrivent, elles sont des garçons manqués...

Je suis pourtant une femme réussie...

Et c'est sans compter la belle amie déplacée qui n'a point voulu offrir ses faveurs à tel responsable hospitalier, celles qui ont subi les attouchements de ce kiné trop tactile, etc

 En 12 ans d'aide à domicile, j'ai vu plus d'hommes hypocondriaques que de femmes, et combien d'hommes, qui, à la moindre fièvre, craignent la mort. S'ils consultent moins, ne serait-ce pas simplement la peur qui les freine ? Et ne me taxez-pas de féminisme radical, merci. Ce serait bien mal me connaître... Et vos tests disent que je suis très réaliste, je le savais ... Réaliste et handicapée physiquement par mes TMS chroniques. Je ne souffre d'aucune maladie mentale, merci, ça se saurait, et j'ai une expertise  psychologique qui le prouve et   que j'ai moi-même demandée  naguère, pour prouver à un homme que je n'étais pas folle, mais lui, qui sait...

Une vieille psychose non résolue peut-être ? Un machisme familial  avec un trop-plein de pontifes sur les femmes, hérité d'une culture un peu trop catholique et patriarcale ?

 

Et à cette ex-collègue rencontrée par hasard et qui m'a dit :

-Tu vas bien ? il doit y avoir des hauts et des bas.

-NON ! Que des hauts, sortie de l'esclavage moderne, quand-bien même je souffre de TMS chroniques.

Tag(s) : #Bafouilles