Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Étrangère à ma ville Huit bambous me suffisent L'amour de l'un, ton corps Un rêve fou, encore Étrangère à mon sang Huit amis me suffisent Qui ne s'entendraient pas Mes filles et mon chat Étrangère du monde Quand le ruisseau tarit C'est là que je souris...

Lire la suite
Tag(s) : #Mes textes dégagés

Je suis la mère La sorcière présumée L'ornière maternelle La besace des besoins Le tiroir- laisse Je suis la terre, La terre asphyxiée La peau desséchée Les monts désertés Le sexe mutilé Je suis l'eau Le ressac adouci La rage de l'océan La source éternelle...

Lire la suite
Tag(s) : #Mes textes dégagés

Je me suis déshabillée l'esprit Et suis tombée nue dans le ruisseau, Étincelante de désappris, Coquillages incrustés dans ma peau. J'ai même embrassé le crapaud. J'ai ri avec la grenouille rousse, je me suis endormie sur la mousse. J'ai bavé histoires...

Lire la suite
Tag(s) : #Mes balbutiements 2006-2007

Le rêve vagabond. Je rêve, vagabonde…ondes musicales, d’un monde non patriarcale, puisque les femmes y sont bancales, bacchanales, vestales ou bien vénales. Je rêve d’un monde, vagabonde…ondes féminines, où les femmes soient aussi verticales, en diagonales,...

Lire la suite
Tag(s) : #Mes balbutiements 2006-2007

Les silences sont des fuligules Qui bectent un ciel Trop chargé d'enluminures, ô soleil! Cesse de leur brûler les yeux! Les stigmates sont des éphémères Qui s'envolent à l'aube Et avalent la nuit Qui les fait mourir. Leurs nuits sont plus laides que vos...

Lire la suite
Tag(s) : #Viols

Le coeur d'ancolie D'une jeune lune rousse Au gris de la nuit. Le coeur de printemps D'un satyre patiné Au vert- gris de bronze. La folie urbaine A couché le martinet Au ras de ses rêves. La folie urbaine A couché le martinet Au ras de ses plumes. Merveilles...

Lire la suite
Tag(s) : #Haïkus

Je l'ai appris d'un homme, Que les femmes sont belles, Qu'elles sont à aimer, Que leurs âmes "s'ombrellent" Sous le son du pommier. Je l'ai appris d'une femme, Que les hommes fredonnent Quand on veut les aimer, Et que leur coeur frissonne Sur nos peaux...

Lire la suite
Tag(s) : #Mes balbutiements 2006-2007

Écrire, Écrire tôt ou tard, mais cris, ECRITEAUX Écrire eaux, écrire haut, écrire aux autres, zoos - Zozos, beaux os, Bozzos, en bises os, BISEAUX Bis, biscotos de l’écriture, biscottes à la confiture, Tu, Turlututu, turlutte, tu luttes, lutin, lutine,...

Lire la suite
Tag(s) : #Viols

La lèpre de l'homme blanc Transpire- Infantes acides. Enfants tâtons- Chaudrons. Esclaves des chaires. Des lices. La lèvre de l'enfant se fend, Sanguine- Ô lente! Tisons. Brèche à vie- Grippe a vide air. Tais-toi! Baise-moi si bleue! Puis debout. En piste-...

Lire la suite
Tag(s) : #Mes textes dégagés

Le sens, De nos suies à nos cendres, S'étendre, se tordre, Ex- tensions. Ainsi son, son, son, Souillés- Couillons- Souquez! Néant, De nos nuits à revendre, S'entendre et mordre Excalibur. En nuit, non! Non! Non! Noués- Niés. Noyers. Le plan, De nos pluies...

Lire la suite
Tag(s) : #Mes textes dégagés