Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce soir

Je ne sais pas quoi écrire en poésie

J’en ai lu tant

En si peu de temps

Pas même le cinquième de ma vie

Bien moins que ça

J’en ai lu tant des poètes

De si différents

De plus-en-plus de femmes

De plus en-plus de questions

Jamais n’aurais les réponses

Alors j’écris

Même quand je n’ai rien à écrire

Alors j’écris que je n’ai pas envie d’écrire

J’aimerais écrire même le silence

Le bruit dérangeant de la chaudière

La neige et combien elle est blanche

Comme elle fond dans la bouche

Devient sale sous ses croutes citadines

Alors j’aimerais ne rien écrire

Quand il m’en manque l’envie

Ne rien écrire du tout

Et surtout pas n’écrire rien qui n’en vaille la peine

Alors j’aimerais être le silence

Ou cette feuille vraiment toute blanche

Celle-là recouverte de neige

Échouée par les caprices du temps

Quand le temps n’est jamais capricieux

Que dans l’esprit des hommes

Quand le temps reste le temps

Qu’il fasse beau ou qu’il gèle

Quand le temps se décline

Du haut d’une page à sa dernière ligne

J’aimerais écrire sans être obligée

D’en terminer

Je n’aimerais pas écrire dans l’infini

Faut-il forcément écrire sur l’immensité

Trouver un thème une profondeur une altérité

Suis-je obligée d’écrire du sens

Puis-je en finir au petit bonheur la chance

Dois-je réfléchir à une con-clu-sion

Vais-je poursuivre durant de longues heures interminables

Est-ce que j’ espère une inspiration

Un essoufflement

Un choc

Un retournement de situation

Le bas de la page va-t-il me limiter

Ma pauséie voudrait-elle me torturer

Mes billevesées sont -elles intéressantes

Est-ce là le calvaire de la débutante

Pourquoi un sourire me pince-t-il les lèvres

Est-ce qu' écrire  à peine rien c'est écrire

L'écrit procure t-il de la joie du chagrin

De la colère du ressentiment

De la consolation

Tout ce que j'écris devrait-il être beau

Pour se transformer en poésie

Et si je cherchais à en avoir assez

Assez de ces questions intutiles

Si écrire était un jeu

Me suis-je lancé un pari

Vais-je  entendre chanter un colibri

Une chouette  le son de l 'origami

Comme j'ai faim

Tu peux toujours improviser  une histoire

Sur l'écrit et ma vanité

C'est vrai je ne suis pas Rimbaud ni Victor Hugo

Ni Barbara  ni Falbala

Est-ce que je cherche à correspondre

Ma pauséie sert-elle à quelque-chose

Est-elle réellement aussi morose

Devrait-elle s 'engager en politique

Si écrire est un jeu

Que je n'en établis aucune règle

Si écrire est un jeu

Je peux faire ma murène

 " écrire " est allée réchauffer chacune de ses lettres

Sur le rebord d'un radiateur

 " écrire " est tout blanc

Et comme recouvert de neige

Ah ! oui, écrire est  ce bonhomme de neige

Qui résiste à la fonte des glaces

Ce n'est pas moi qui l'ai fait

Soudain il prend toute la place

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :