Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sous le pont de Beaugency

 

Qui peut savoir où les mots nous mènent

Sur le devant d'une scène

Lovée dans son livre

Au bout d'une rengaine

Claudicante et ivre

Pendu à l'alphabet

Comme un enfant et son jouet

Oubliant ses chagrins

Adulte ses douleurs

Qui peut savoir où les mots nous mènent

Que des vils ont trouvé sots

Quand il s'agit d'exprimer

Ses forces et ses faiblesses

Une cruauté ou bien une liesse

Quand il s'agit de briser ses chaines

De mordre la main de son bourreau

De se redresser sans haine

Pour retrouver quelque-chose de beau

Qui peut savoir où les mots nous mènent

Qu'on emprunte aux  poètes

Pour s'y reconnaître

En gratter la couche de salpêtre

Les adoucir d'un coup de pierre ponce

S'extirper d'un bouquet de ronces

Qui peut savoir où les mots nous mènent

Quand le soleil  jaillit

Du ciel et de son épais manteau

Quand des gens crient

Qu'eux aussi ont le droit de vivre

Quand la terre s'enlaidit

Sous des pluies d'argent

Affamant les peuples

Et leurs enfants

Qui peut savoir où les mots nous mènent

Quand les vils construisent des murs

De nouveaux baraquements

Quand on pointe du doigt le pauvre

Qu'on laisse mourir le migrant

Qui peut savoir où me mèneront mes mots

Enfermée dans un livre

Dans un champ de coquelicots

A l'orée d'une forêt épaisse

Sur la branche d'un bouleau

C'est quand le mot s'écoule

Qu'il devient  de l'air

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :