Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Détail d'une broderie de Beaugency (Hôtel de ville)

°

Je n'ai pas de sou pour toi l'artiste
ne mange pas même de chou
flétri avant sa mise à mort
n'ai pas même un clou
pour rehausser mes cervicales
je lis pourtant ta voix et sa tendresse
me vois dans ton chant et sa caresse
j'écris même sans maudire
je vois l'agilité de tes doigts
l'avenir en pointillés
parfois nos guenilles
et tous ces éborgnés
J 'entends le chant des sacrifiés
vois l'ours blanc , son agonie
la fonte des glaces
et leurs dénis
les barrages qui cèdent
tous ces peuples opprimés
je veux moi aussi croire encore
que tous les mots d'amour
restent les plus forts
je ne vaux pas un clou
pour les illuminés
je lis ta tête bien ronde
bien faite
c'est le clou de la fête
celui de mes pensées
c'est le chou bien vert
qu'il faut replanter
je n'ai pas de sous pour toi l'artiste
me repère aux échos
qui sillonnent ton chemin

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :