Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je les ai déjà vues
Je les connais bien
Elles ont le goût de l’effort
celui de la curiosité
nous poussent au-delà des croques-morts
de toute aspérité
sauf de celles à apprivoiser
Je les ais rencontrées
sous le pale soleil d’un hiver très doux
La neige était si blanche
le ciel si limpide
La neige portait sur ses hanches
tant de cristaux tranquilles
Elle avait le ventre si bombée
qu’elle se décida à enfanter
deux paysages extraordinaires
Ils étaient tout en contrastes
et complémentaires
Les jeunes filles au cœur à rire
en suivirent des traces
absorbèrent leurs airs
en prirent des photos
les juxtaposèrent
puis les séparèrent
se promenant de l’un à l’autre
s’y rencontrèrent
Elles leur donnèrent des noms
connues d’elles-seules
se firent une promesse
Tous les miroirs même brisés refléteraient les vraies images
Même les larmes des glaces ou les grains des sables deviendraient un morceau du cœur de leurs cœurs
et sonneraient de la musique mélodieuse de tous les cœurs à rire

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :