Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Il fait beau

Sans douleurs

La vie est fabuleuse

Même pauvre

Reconnaissez que les douleurs chroniques affectent le moral

Mais ça ne dure pas

Pas chez moi

 

Il fait beau

Il fait beau partout si je le veux

Dans mon cœur

Dans mon cerveau

Dans mon corps sans douleurs

 

Il fait beau dans ma tête

C’est l’amour

Celui pour les gens les bêtes les fleurs

Celui pour la vie l’élan l’espoir

Celui pour les livres et l’art

Pour la culture

Pour la jeunesse

Il fait beau pour tout ce qui vit et meurt

 

Il fait beau pour tout ceux qui s’aiment

Pour tout ceux qui aiment

Il fait drôlement beau

Si je le décide

Même au RSA

Même devant ma soupe et ma boîte de sardines

 

Oh oh ! comme je fais beau !

 

(Et comme il fait beau sans trimer chez le rn et sans qu'il me persécute ! J'en ai déduit que le rn était esclavagiste! Je le savais déjà et l'ai vite compris en fréquentant malgré moi la branche de ma famille fasciste et le peniste ou mégrétiste quand j'étais jeune, et elle ne va pas attaquer sa propre famille tout de même, iark iark ! Auquel cas je l'attends! )

Si c'est politique ? je dis réaliste et c'est du vécu ! et j'ai des preuves, bien cachées dans le maquis, chuuut. Même des administrations savent qu'il m'a arnaquée aaaaaaaaaaaaalors. Si je ne l'ai pas attaqué directement faute d'argent, je l'ai dénoncé.

J’appellerai ça poésie mièvre. Le pauvre est obligé de rester mièvre pour être heureux en même temps. C'est l'un de ses secrets.

Quand je ne souffre pas, j'ai les traits moins tirés n'est-il pas ?  C'est mon casque anti rn sinon... Et mon sourire naturel sauf persécutée par le rn.

Je ne comprendrai jamais comment vous pouvez être tenté par un parti qui non seulement fraude mais considère ceux du bas de l'échelle comme des esclaves ! Si vous êtes masochistes, consultez ! Si vous êtes ignorants, renseignez-vous !

 

 

Tag(s) : #Mon défoulirium
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :