Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Adepte de la marche qui dérouille

Vais connaître mon quartier par coeur

Y reconnais des maisons

où j'ai souffert

D'autres où fus bien traitée

Vois des propriétés ouvertes

D'autres tout emmurées

Y reconnais des caractères

il  y a des appartements, des maisons et des jardins à nos images

Souvent des bibliothèques

Me suis fait un nid douillet

Ce sont les autres qui le disent

Un nid douillet malgré tout

Je connais des appartements pas plus grands

au même prix

et tout moisis

On m'en fait connaître

J'en connais où il pleut à l'intérieur

En connais trop d'indécents

et leurs locataires en colère

leurs propriétaires indifférents

Plus on s'appauvrit

plus on voit des choses

qu'on voyait moins

avant

Alors, je marche pour me dérouiller

Je vois des arbres  bien vivants

et des arbres morts

des gens heureux

d' autres qui souffrent

des gens inquiets

ceux qui ont tout

ceux qui n'ont rien

Alors on parle

Il y a ceux qui voient le héron du parc

en porcelaine

jusqu'à ce qu'il tourne la tête

Ceux qui nous croient disparus

quand nous sommes bien vivants

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :