Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il y a ces heures où la lassitude nous habille

D'un manteau froid


Ces soirs où il faut dessiner un jardin parfumé

Sur sa face blême


Ces matins où nous nous tirons un éclat de poésie

Dans le crâne


Ces lectures qui nous pénètrent

Comme un rayon de soleil


Il n'y a pas grand-chose parfois

Un ciel gris

Un chewing-gum à la nicotine

Un instant suspendu

 

Le rire blanc de Margueritte

Les mots en cascades de Marylène

Les mots rieurs de François

Les longs silences des alcooliques dans un bar

Puis leurs mots fous


Yeux envieux

Sourires moqueurs


Des luttes intérieures


Une flûte traversière

Un chat endormi

 

Ces heures où la paix se repose

Celles où il faut partir

Sans un son

 

Il y a des heures en carton

Des livres qui voudraient s'échapper

Des mots maltraités

Des mots à former

 

Des mots pour s'alléger

Des mots balancelle

Aux rives de dentelle

 

Des mots courts et souples

 

Il y a des mots bien plus longs

Qui refusent de se faire enfermer

 

La pluie qui frappe à la fenêtre

Un petit vent qui se caille

 

Les géraniums qui s'abandonnent

Les volubilis qui s'entêtent

 

La peinture qui s'écaille

Le  mastic qui fuit en gondole

 

Une marionnette étonnée

Qui a cassé ses fils

 

Un  clown triste  qui sort du cadre

Et part ses poings fermés

 

Il n'y a que des enfants souriants

Accrochés en gerbe de bonheur

 

Des mots qui sortent du plancher

Et rampent sur les  kilims et à l'assaut  des murs

 

Des contratures

Et des massages inventés

 

Des fumeurs sur des balcons

Des fumistes qui brûlent des livres

 

Il y a tant de solitude et de misère

De jeunes sacrifiés

 

Toutes ces pubs qui s'entassent

Et ne servent à personne

 

Il y a la terre qui à midi

Tourne encore à l'envers

 

Une éclaircie qui lui dit

Tu sais ça ne date pas d'hier


Il y a des jours où la vie s'ébroue

Dans un souffle à peine perceptible

Tag(s) : #pauséie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :