Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Les poètes ont des oreilles

Extraordinairement développées

 

Un nez énorme                                                                    

Des yeux qui ne cessent de s'agrandir

 

Des bouches qui savourent

Dévorent

 

Un corps fragile

Un esprit fort

 

Et le contraire

 

Des brouettes et des brouettes pleines de larmes de cris de soupirs

Des sacs à dos et des chapeaux essaimant de l'air des arbres des ruisseaux des parfums des couleurs des fous-rires

 

Un ventre comme une outre

 

Des bras qui s'allongent pour tendre un hamac aux épuisés

 

De gros pieds pour écraser les haines et les rancunes

 

Les poètes dilatent le temps en y insérant toutes les lettres de l'alphabet

Du petit au plus grand mot de la plus petite à la plus grande emphase

 

Ils y construisent des bateaux

 

Des bateaux pour tous

 

De grands voiliers souples et rapides

 

Des barques légères et gaies

 

Ils crachent la mort pour en faire un ballon rouge

 

Une histoire sans fin qui finit bien

 

S'ils peuvent transpirer dans leurs vastes godillots

Ils peuvent utiliser leur sueur pour en faire de la rosée

 

Ce sont des monstres très doux

 

Ils se métamorphosent en tout un tas de choses d'êtres d'animaux d'éléments

 

Les poètes sont fous

 

Ils le sont moins que vous

Tag(s) : #pauséie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :