Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Encagée, survis pourtant Longtemps enragée Et si paisible Les pauvres se contentent de peu Ce n’est pas un choix pourtant Ce n’est pas leur loi Ce n’est pas leur but Me suis assise sur ce beau fauteuil de récupération Il s’est enfoncé comme un soufflé...

Lire la suite
Tag(s) : #Bafouilles

Poème fantaisiste au virus Je ne te salue pas le Corona Je salue encore moins tout ceux qui en profitent Moi, j’ai le corps au NA ! Le corps aux nœuds Le corps aux nient Le corps au nous Le corps au nu Le corps au nid grec Le corps aux nouilles aussi...

Lire la suite

Il n'y a qu'aimer et sourire qui vaillent et apprendre des autres et transmettre et enfanter des enfants ou des poèmes ou les deux un jardin ou une bohême un couple courageux Savourer une poêlée de cèpes Allumer un feu de bois Voir du théâtre dans les...

Lire la suite
Tag(s) : #Mon défoulirium

ça fatigue, pensais-je dans mon for intérieur. C'est aussi pour ça que j'ai quitté FB... Il croient à tout et à n'importe quoi sans rien savoir, sans rien vérifier, c'est pour ça. (Aïe ! Ouille ! même pas mal ! ) Si encore ils s'y connaissaient en histoire...

Lire la suite
Tag(s) : #Mon défoulirium

Une mère paniquée frappe à ma porte. "Je crois bien que mon fils est mort". Je la suis dans la rue. Vi... Il l'est. Il est tranquille, c'est sûr, n'a pas souffert, mort dans son lit. Bon, pas de panique. Les pompiers. Me suis trompée. Bon, les pompiers......

Lire la suite

M'a dit un poète Prenez donc un miroir et regardez-vous tel que vous êtes pas tel que vous voulez paraître avec vos peurs, vos manques, vos propres faiblesses avec vos égoïsmes, vos froideurs, vos indifférences avec vos colères, vos impuissances avec...

Lire la suite

Une RH m'a dit, en tête à tête et sans témoin : - a nous quitter, vous finirez aux jardins de Cocagne ! Avec la racaille ! - Mais je préfère ! J'y serai moins en danger. (Et donc, selon moi et j'assumerai, la racaille, c'est vous!). Et j'adore les jardins,...

Lire la suite
Tag(s) : #Mon défoulirium