Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après une épouvante, une liesse serait bienvenue! Elle attendra que je me rende disponible.

 

 

 

 

Les tournesols captaient le soleil entier. Aucune fleur ne périssait aux temps des liesses.C'était le temps de l'amour.

 

De gros pigeons dorés nichaient sous les toits. Les martinets cinglaient le ciel. Les fougères dansaient le long des murs

 

C'était au temps qui s'arrête. La vie, simple et colorée.

 

 

Les sourires étincelaient sur les visages. L'amour était contagieux. Les plus vils cachaient leur jalousie derrière un  rictus en forme de scie.

 

Souviens-toi! C'était le temps de l'amour quand nous y croyions encore.

 

Un orage  imprévisible s'est abattu sur nos joies innocentes, dévastant tout. Il  en reste  des chagrins sourds et muets.

 

Recouvre-toi d'ombres si tel est ton désir. Je vais semer des tournesols.

 

 

 

Tag(s) : #Textes en prose
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :